Approche issue du sport de haut-niveau

L’approche ActionTypes® est née dans le sport de haut-niveau il y a une trentaine d’années : Bertrand Théraulaz et Ralph Hippolyte ont à la base développé cette approche afin de permettre aux sportifs de gagner en performance et limiter les blessures.  Ils ont ensuite trouvé une corrélation entre les préférences motrices et les personnalités (les fonctions psychologiques de CG Jung).

Voici le coaching individuel que je vous propose

L’approche est aujourd’hui transposée dans la formation, la santé, l’entreprise. 

Le coaching ActionTypes® repose sur 3 principes fondamentaux :

Unicité

Chaque être humain est unique : l’accompagnement ne peut qu’être individualisé. Pas de cases, juste des préférences.

Naturel

Le mouvement naturel prédomine face à toute technique : il est donc nécessaire de s’appuyer sur ses aptitudes naturelles.

Acceptation

L’approche est vouée à développer l’acceptation et la promotion de la diversité. 

Pas de biais cognitif

Les tests de coordination motrice, simples et ludiques, viennent remplacer les tests écrits de connaissance de soi. 

Lors des tests écrits, l’éducation, la culture, les envies de la personne la font compléter ce qu’elle est, ou ce qu’elle aimerait être, ou ce que son éducation a fait d’elle… mais pas toujours ce qu’elle est réellement. 

Avec ActionTypes®, le corps ne ment pas : les mouvements révèlent le fonctionnement préférentiel. 

Corps-esprit, et forces naturelles

Les leviers de développement sont différents en fonction des personnes : Pour certains il faudra s’appuyer sur de l’expérimentation, pour d’autres sur les souvenirs positifs, ou encore sur des outils aidant à structurer, sur l’accès à l’imaginaire… 

Dans tous les cas, l’idée sera :

  • D’utiliser le corps et l’esprit. 
  • De s’appuyer sur ses forces naturelles plutôt que de chercher à travailler ses axes d’amélioration.
  • C’est ensuite qu’il s’agira d’utiliser les bons leviers de développement.
Applications sport & entreprise

Approche complète

Au-delà du profil d’actions (fonctionnement préférentiel), les mouvements permettent de faire émerger les motivations profondes. Celles-ci sont comme l’allumage du moteur, et répondent à la question : « à l’arrêt, qu’est ce qui me pousse à entrer en action ? ». 

Les motivations profondes peuvent amener de la nuance à un individu, ou au contraire accentuer certains traits. Les connaître est un réel atout permettant de mieux comprendre son fonctionnement ou celui de son équipe, gagner en fluidité et performance. 

Par exemple, dans une équipe, savoir que Pierre démarre lorsqu’il a pu nourrir son besoin d’analyse en interne, alors que Marie est motivée par l’expérimentation concrète et immédiate… est un élément de base intéressant à la compréhension de leurs différences.

Besoin de changement ?

Parlons-en !