Comment développer l’intelligence collective en 6 étapes

developper-l-intelligence-collective

L’intelligence collective est définie comme la somme des compétences individuelles d’un groupe, combinée à la capacité de collaborer efficacement… 🤔 à laquelle on ajoute la racine carrée de l’âge du capitaine ? 🤯. On est souvent bien conscient que cultiver cette intelligence collective au sein d’une équipe ou d’une organisation peut stimuler l’innovation, favoriser la résolution de problèmes, renforcer la créativité et la cohésion. Mais concrètement, comment fait-on ? Dans cet article, nous explorerons six étapes clés pour développer l’intelligence collective, avec Hope’n Up.

 

 

Une option en amont : Utiliser ActionTypes® pour installer un terrain favorable à l’intelligence collective

Pour développer l’intelligence collective, il est déjà essentiel de reconnaître que les individus au sein d’une équipe ont des qualités et tempéraments différents, et donc complémentaires. Certains vont tout de suite vers l’expérimentation dans le concret, tandis que d’autres schématisent la vision. Certains ont besoin de structure et de clarté, d’autres de pouvoir imaginer de nouvelles possibilités (et d’autres les deux 😆). ActionTypes® offre une possibilité unique d’aborder le développement du collectif à travers une compréhension des préférences naturelles de chaque individu.

Plutôt que de se concentrer exclusivement sur les axes d’amélioration, ActionTypes® propose de capitaliser sur les forces naturelles de chaque individu.

La singularité ? Cette mise en valeur des qualités et motivations des membres de l’équipe se fait via le mouvement, en passant par le corps ! Pas de questionnaire de personnalité, pas de biais cognitif, et en bonus : la motricité pour illustrer les différences. 

L’intention ? Se relâcher et utiliser les préférences naturelles, pour que chacun des membres de l’équipe libère son potentiel. 

L’idée fondamentale d’ActionTypes® est de créer un environnement où chaque individu pourra s’appuyer sur ses qualités naturelles, et nourrir ses motivations. En comprenant comment chacun :

  • Trouve de l’énergie
  • Perçoit les informations
  • Prend ses décisions
  • Entre en action

Cette méthode offre des insights précieux pour optimiser la collaboration au sein d’une équipe.

Cette approche constitue donc un très bon socle de base sur lequel il sera utile de s’appuyer pour développer l’intelligence collective.

Chacun des membres de l’équipe comprend ainsi mieux son propre fonctionnement et celui des Autres, ce qui favorisera les interactions et le travail en commun.

🪴 En bref, on prépare le terrain pour développer l’intelligence collective !

1. Créer une culture d’ouverture et de confiance 

Autoriser le droit à l’erreur 

La confiance est le fondement de toute collaboration réussie. Pour développer l’intelligence collective, il est essentiel de créer une culture où les membres du groupe se sentent en sécurité pour partager leurs idées, les plus audacieuses… Comme les plus pourries ! 🙈 Encourager la transparence est une base incontournable (au besoin, les formations sur l’assertivité pourront aider), il s’agira aussi de permettre la prise de risque sans crainte de jugement.

Pour cela, il est utile de manifester concrètement dans les rites et comportements que le droit à l’erreur existe. Un exemple ? La fête des défaites ! 🎉 Un temps d’échange où on met en valeur les plus belles erreurs, car elles auront permis une amélioration.

Valoriser la diversité des perspectives 

Une intelligence collective florissante émerge de la diversité des points de vue. Assurez-vous que votre équipe est composée de membres aux compétences variées et provenant de milieux différents. La diversité stimule la créativité et offre une gamme étendue de solutions possibles. Au programme, inclusion et richesse des perspectives pour nourrir le terreau favorable !

 

2. Encourager la collaboration sur des objectifs communs 

Permettre la co-construction pour contribuer ensemble aux objectifs commun

Pour qu’une équipe développe une intelligence collective, il faut déjà… une équipe ! Et qu’est ce qu’une équipe ? Un ensemble d’individus qui :

– se connaissent et se reconnaissent en tant que membre du même groupe,

– communiquent entre eux, se disent les choses,

– ont objectif commun,

– et avancent ensemble, co-construisent pour aller dans le sens des objectifs communs. 

On pense souvent aux deux premiers points, éventuellement au 3e… et moins souvent à la co-construction. Or, si on a des individus qui travaillent dans leur coin pour contribuer à l’objectif commun, il est évidemment plus difficile de faire émerger une intelligence collective. Une des premières étapes sera donc d’identifier les sujets et actions sur lesquels ils peuvent réellement travailler ensemble et avancer collectivement. 

Favoriser les échanges d’idées 

La question des espaces-temps ne peut être négligée : Où et quand les membres peuvent-ils partager librement leurs idées et opinions ? Et à quelle fréquence ? Les sessions de brainstorming, avec la participation de tous, favoriseront évidemment l’émergence d’idées et solutions novatrices.

Tout le monde n’est pas sur le même site ? Les outils de collaboration en ligne facilitent largement le partage d’informations et la co-création, quel que soit l’emplacement géographique des membres. Un point de vigilance tout de même : La nécessité de cadrer les règles de base d’un atelier de co-construction. #GuideDeSurvie

 

 

3. Investir dans le développement des compétences 

Proposer des opportunités de formation 

Pour être boulanger, on fait une formation, pour être chirurgie, c’est généralement mieux… Et bien pour les compétences comportementales (softskills), c’est pareil ! Il est donc tout à fait judicieux d’investir dans le développement des compétences nécessaires à la collaboration efficace. Proposez des formations axées sur le groupe : la communication, l’assertivité, la résolution de problèmes et la gestion des conflits. Plus les membres du groupe possèdent des compétences comportementales solides, plus l’intelligence collective sera puissante.

Encourager le partage des connaissances 

La connaissance est une ressource précieuse, et elle a un super pouvoir 🦸‍♀️ : Quand on la donne, on ne la perd pas ! Créer des rituels et rythmes régulier de partage et diffusion des connaissances sera naturellement hyper bénéfique. Les plateformes en ligne peuvent là aussi aider, les sessions de formation en interne, ainsi que le mentorat sont des solutions possibles. Une équipe bien informée est mieux équipée pour résoudre les problèmes de manière collective.

 

4. Utiliser la technologie de manière intelligente

Intégrer des outils collaboratifs 

La technologie peut considérablement améliorer la collaboration, surtout lorsque les collaborateurs ne sont pas sur le même site. L’intégration d’outils collaboratifs tels que les plateformes de gestion de projet, les espaces de travail virtuels et les applications de communication en temps réel sont aujourd’hui essentiels. Une vigilance tout de même : S’assurez que ces outils sont conviviaux, accessibles à tous, et pas trop nombreux, favorisant ainsi une collaboration plus fluide. (trop d’outils tue les outils… 🛠️)

Exploiter l’intelligence artificielle 

Les technologies émergentes, telles que l’intelligence artificielle, peuvent être des alliées puissantes pour renforcer l’intelligence collective. Utilisez des solutions d’IA pour analyser les données, anticiper les tendances et faciliter la prise de décision. Cependant, veillez à équilibrer l’automatisation avec la contribution humaine pour préserver l’aspect collaboratif 😅.

 

5. Cultiver un leadership facilitateur 

Adopter un style de leadership participatif 

Le leader joue un rôle crucial dans le développement de l’intelligence collective. Dans les différents styles de leadership, le style participatif semble naturellement le plus adapté. Et concrètement, comment on fait ? Déjà, il s’agit que l’équipe soit suffisamment formée pour aller en ce sens : Ce style n’est pas adéquat pour tous les publics. Des formations existent pour aller sur cette voie, mais en bref : On questionne plutôt que de donner les solutions, et on encourage les suggestions et la prise de décision collective. Un leader facilitateur inspire la confiance et renforce l’engagement du groupe.

Reconnaître et célébrer les réussites collectives 

Célébrer les succès en tant qu’équipe, voilà une idée sympa ! Reconnaître et récompenser les réalisations collectives renforce le sentiment d’appartenance et stimule la motivation. Cela encourage également la répétition des comportements positifs, renforce l’ancrage des bonnes pratiques, et la confiance collective… Ce qui favorise la collaboration. 

 

6. Évaluer, partager et ajuster en continu 

Mettre en place une culture du feedback

Pour qu’une organisation continue à s’adapter, les feedbacks seront nécessaires. Ainsi, comme pour le corps humain, un mécanisme de rétroaction pourra se mettre en place. Rétro-quoi ? La rétroaction, c’est à dire la possibilité que des actions correctrices se mettent en place en cas de perturbation. Pour cela, il s’agira donc de favoriser l’expression libre sur les ressentis, les impacts, les besoins… 
Un temps peut tout à fait être dédié au partage des membres de l’équipe au sujet de leurs préoccupations et leurs suggestions. L’équipe pourra ainsi s’ajuster, modifier les actions et comportements, trouver de nouvelles solutions aux irritants. Une auto-régulation peut se mettre en place, qui améliore la dynamique de groupe et favorise l’intelligence collective.
A noter, l’art du questionnement, l’assertivité et la capacité à réaliser des feedbacks constructifs sont des sujets sur lesquels vos collaborateurs peuvent être formés pour faciliter ces mécanismes. 

Poursuivre le processus d’évaluation régulier 

C’est rarement sur ces sujets qu’il y a besoin de s’étendre tellement la culture d’évaluation est forte dans nos sociétés occidentales. Sans aller dans l’extrême, établir un processus d’évaluation régulier, individuel et collectif, permettra d’analyser la performance. Le but ? Identifiez les points forts à renforcer et les écarts éventuels, qui permettront de se questionner collectivement sur les raisons et les actions à mettre en place.

Autoriser les ajustements 

En fonction des retours d’expérience et résultats concrets, le plan d’actions pourra toujours être ajusté… Tant que l’organisation favorise la culture des essais / erreurs, et des ajustements. L’ouverture permettra donc de procéder à d’éventuelles modifications des processus, des structures et méthodes de travail. Bonne nouvelle, ces éléments peuvent également être questionnés… en collectif ! 

En somme…

Vous l’aurez compris, le développement de l’intelligence collective ne se décrète, il nécessite une approche globale, un engagement continu et une cohérence organisationnelle. 

En suivant ces six étapes (et en faisant appel à HOPE’N UP au besoin 😉), vous pouvez créer un environnement propice à la collaboration, à l’innovation et au déploiement collectif.

👉 L’intelligence collective n’est pas un simple objectif, pas juste une case à cocher pour renvoyer l’image d’une organisation ouverte, c’est un réel voyage vers la cohérence globale, l’engagement et le développement du sentiment d’appartenance.

Livre blanc
Les 13 clés de l’épanouissement professionnel des collaborateurs.

Nos derniers articles

bénéfices bilan de compétences

Quels bénéfices tirer d’un bilan de compétences ?

Vous avez le bourdon, votre boulot ne vous éclate plus, mais vous ne savez pas vers où aller ni pour quoi ? Rassurez-vous, il existe une solution : le bilan de compétences ! Euh… Super, merci… mais j’ai besoin d’un « vrai accompagnement », pas de cocher des cases et qu’on me dise que je suis fort en technique ou que j’aime les gens. Détrompez-vous, ce dispositif peut avoir une vraie valeur ajoutée, et même vous permettre de vous déployer. Alors, quels bénéfices pouvez-vous tirer de ce bilan de compétences avec HOPE’N UP ? Découvrons-le ensemble !

Lire la suite »
financement-bilan-de-competences

4 solutions de financement de son bilan de compétences

Niveau boulot vous avez envie de changement, mais ne savez pas vers où aller ni pour quoi ? Certaines idées vous titillent, mais vous hésitez à sauter le pas ? Vous êtes au bon endroit ! Posons-nous ensemble et voyons quelle porte vous allez ouvrir. Pour découvrir comment vous lancer dans une nouvelle aventure professionnelle, avec l’originalité HOPE’N UP en bonus, c’est par ici ! ????

Lire la suite »
envie-de-changer-de-travail

Envie de changer de travail ? Comment sauter le pas ?

Niveau boulot vous avez envie de changement, mais ne savez pas vers où aller ni pour quoi ? Certaines idées vous titillent, mais vous hésitez à sauter le pas ? Vous êtes au bon endroit ! Posons-nous ensemble et voyons quelle porte vous allez ouvrir. Pour découvrir comment vous lancer dans une nouvelle aventure professionnelle, avec l’originalité HOPE’N UP en bonus, c’est par ici ! ????

Lire la suite »

Besoin d'accompagnements dans votre vie personnelle ou professionnelle ?

Edwige RETIERE
Aller en haut